Immobilier travaux

Comment entretenir son monte-escalier ?

Garantissant son bon fonctionnement, sa longévité et la sécurité de son usager, l’entretien des monte-escalier est plus que nécessaire. Les étapes de ce processus.

Compter sur les garanties d’entretien

Si vous venez d’acquérir un monte-escalier neuf, vous pouvez compter sur la garantie d’entretien offerte de 2 ans généralement. Y sont incluses la maintenance et la réparation ou tout au moins l’une des deux. C’est la raison pour laquelle il faut toujours privilégier l’achat d’un matériel neuf qui ne requerra pas beaucoup de travaux de maintenance, le contraire d’un appareil d’occasion. Il aura ainsi de grandes chances de servir durant de nombreuses années. Vérifiez donc au préalable la garantie de maintenance et/ou de réparation de l’appareil, leur durée, les pièces couvertes et éventuellement les prix de maintenance, etc. Une bonne garantie doit donc offrir à la fois l’entretien et la réparation, couvrant le changement des pièces usagées ou défectueuses, la main-d’œuvre et le déplacement. Le tout doit être accessible à des prix compétitifs.

L’entretien du monte-escalier proprement dit

Une fois ce délai de garantie passé, à vous ensuite de vous charger de tous les travaux d’entretien nécessaires. Aidez-vous pour cela du manuel d’utilisation de votre appareil ou contactez le fabricant pour lui demander conseil. Dans tous les cas, les éléments les plus concernés englobent les pièces mobiles, les batteries, les rails et le siège.

L’entretien du siège

Régulièrement, vous devez ainsi vérifier l’état du siège de votre monte-escalier droit ou monte-escalier tournant et vous assurer que leurs pièces ne soient pas cassées. N’oubliez pas non plus de graisser ou lubrifier son système de pivotement tous les 6 mois au moins.

L’entretien des pièces

N’oubliez pas non plus de vérifier l’état des roues et de les changer lorsqu’elles ne tournent plus correctement sur le rail. De même, assurez-vous que les boulons et vis maintenant le siège au rail et celui-ci aux escaliers soient bien fixés et serrés. Faites de même pour le fonctionnement des autres équipements tels que détecteur d’obstacles ou frein de sécurité, etc.

L’entretien des rails

Pour les rails, mettez d’abord en mode arrêt l’appareil et nettoyez-les ensuite doucement, mais soigneusement avec un chiffon légèrement humide. Vous pouvez aussi vous servir d’un aspirateur pour y enlever les poussières ou autres objets les encombrants comme des poils d’animaux ou autres. Enfin, graissez-les avec un lubrifiant spécial monte-escalier pour que les pièces ne crissent pas pendant l’usage.

L’entretien des batteries

Chez les monte-escalier ancien modèle, il faut vérifier et changer leurs batteries dès que c’est nécessaire. Pour ceux à moteur électrique plus récents, aucun entretien spécifique n’est requis.

Les publications similaires de "Infos utiles"

  1. 8 Nov. 2018Le métier de chapiste13 visites
  2. 16 Sept. 2018Les professionnels autour de chez vous138 visites
  3. 25 Août 2018Un débarras à Paris ?109 visites
  4. 10 Août 2018Faites contrôler votre habitation contre l'amiante92 visites
  5. 7 Août 2018Voici votre prestateire de confiance120 visites
  6. 24 Juil. 2018Ce qu'il y a à savoir sur les volets transparents120 visites
  7. 24 Juil. 2018Retrouvez les propositions de pied de table chez Ripaton196 visites
  8. 26 Juin 2018Notre guide d’achat pour une parcelle à vendre194 visites
  9. 24 Juin 2018Aprime-Fluide assure votre diagnostic assainissement176 visites
  10. 23 Juin 2018Un bureau d'étude de référence dans le domaine du bâtiment179 visites
  11. 6 Juin 2018Nos promoteurs sont toujours là pour vous accompagner146 visites
  12. 30 Avril 2018Les solutions pour faire garder ses meubles pendant ses travaux172 visites
  13. 29 Avril 2018Mons innove avec le débouchage haute pression176 visites
  14. 18 Avril 2018Nos conseils pour votre matériel178 visites
  15. 30 Mars 2018Les dégradations que l’on retrouve sur une toiture terrasse269 visites