Immobilier travaux

La caution de votre logement étudiant en 6 points clés.

Le point sur la caution d’un logement étudiant

La colocation comme la location est une pratique qui peut représenter une solution intéressante pour la plupart des gens dont surtout les étudiants. Cependant, en residence étudiante,elle donne lieu à la caution de logement estudiantin ou dépôt de garantie. Voyons ce qu’il en est.

La caution de logement estudiantin

Ce terme désigne une somme qu’il faut payer à l’avance au propriétaire d’une habitation. Cette somme devra être payée bien avant l’emménagement. Cette somme sera remise au locataire à la fin du contrat de location ou au plus tard dans les deux mois suivant la remise des clés a propriétaire. Ce dépôt de garantie sera utilisé pour assurer la prise en charge des éventuels dégâts causés par le locataire ainsi que les impayés. En l’absence de ces soucis, le locataire devra pouvoir regagner toute la somme qu’il a déposée lors de son emménagement. Sachez toutefois que le montant de cette caution ne peut pas dépasser la valeur d’un mois de loyer net si vous avez loué une location non-meublée. Pour une location meublée, cette caution ne doit pas dépasser la valeur de 2 mois de loyers nets. Ceci n’est pas le cas pour les baux conclus avant les 27 mars 2014. Pour ces derniers, le propriétaire est libre de fixer le montant de son choix pour la caution de dépôt.

Pour les personnes qui ne peuvent pas encore assurer elles-mêmes la caution de logement, il existe un dispositif du même type appelé caution solidaire. Cette dernière fait appel à des personnes extérieures pour couvrir le locataire. Cette personne extérieure s’engage à couvrir les éventuels dégâts et impayés du locataire. Si un bail commun permet à quelques colocataires de cohabiter dans une seule et même habitation, la personne extérieure qui cautionne les locataires, couvrira tous les locataires. En cas de bail individuel pour une colocation, une caution solidaire par locataire est requise.

Dans tos les cas, il vous faut lire attentivement toutes les clauses du bail de location ou de colocation que vous allez ratifier. En effet, ce sont ces dernières qui vont vous indiquer dans quel cas vous allez perdre ou non votre caution, ainsi que ce qui vous est permis et ce qui est interdit.

Les publications similaires de "Infos utiles"

  1. 16 Sept. 2018Les professionnels autour de chez vous77 visites
  2. 25 Août 2018Un débarras à Paris ?77 visites
  3. 10 Août 2018Faites contrôler votre habitation contre l'amiante65 visites
  4. 7 Août 2018Voici votre prestateire de confiance90 visites
  5. 24 Juil. 2018Ce qu'il y a à savoir sur les volets transparents89 visites
  6. 24 Juil. 2018Retrouvez les propositions de pied de table chez Ripaton148 visites
  7. 26 Juin 2018Notre guide d’achat pour une parcelle à vendre146 visites
  8. 24 Juin 2018Aprime-Fluide assure votre diagnostic assainissement131 visites
  9. 23 Juin 2018Un bureau d'étude de référence dans le domaine du bâtiment134 visites
  10. 6 Juin 2018Nos promoteurs sont toujours là pour vous accompagner119 visites
  11. 30 Avril 2018Les solutions pour faire garder ses meubles pendant ses travaux139 visites
  12. 29 Avril 2018Mons innove avec le débouchage haute pression140 visites
  13. 18 Avril 2018Nos conseils pour votre matériel160 visites
  14. 30 Mars 2018Les dégradations que l’on retrouve sur une toiture terrasse223 visites
  15. 28 Fév. 2018Une pièce qui fera flamber le prix de votre domicile211 visites